AccueilActualités"L'Art de (ré)apprendre", la série qui veut relancer l'attractivité du BTP

"L'Art de (ré)apprendre", la série qui veut relancer l'attractivité du BTP

Samuel et Benjamin Kohen, dirgeants de la société Sabeko, travaillent actuellement sur un projet de série télé. Objectif, relancer l'attractivité du BTP.
L'Art de (ré)apprendre suit le quotidien de jeunes apprentis en plomberie.
DR - L'Art de (ré)apprendre suit le quotidien de jeunes apprentis en plomberie.

Actualités Publié le ,

La galère du recrutement. Voilà ce qu'aurait pu être le titre de la série télévisée imaginée par Samuel et Benjamin Kohen. Mais, résolument positifs, les deux frangins à la tête de la société Sabeko, bassée à Décines, ont choisi de la nommer "L'Art de (ré)apprendre". "Avec ce projet, notre objectif est surtout de présenter la formation des jeunes comme une solution aux difficultés de recrutement des entreprises", indique Samuel Kohen.

Une série télévisée pour montrer le sens des métiers du BTP

Il faut dire que la formation est ancrée dans l'ADN de Sabeko depuis déjà longtemps. "C'est comme cela que nous nous sommes développés, explique Samuel Kohen. En formant, en créant notre centre de formation... Et, même si nous aussi rencontrons des difficultés de recrutement, ça nous permet de combler en partie les besoins de main d'œuvre que l'on peut avoir."

Pourtant, Samuel Kohen en convient, le BTP en général et la plomberie en particulier souffrent encore d'un problème d'attractivité.

C'est pour y faire face qu'avec son frère, il a créé l'association Semeurs de talents. "Le but était d'embarquer la filière autour d'une réflexion sur la formation, l'apprentissage et l'attractivité."

Et, pour toucher le plus de monde possible, les frères Kohen ont rapidement fait le choix d'opter pour une série télévisée. "Cela nous paraissait être le bon vecteur pour redorer l'image de l'artisanat et des métiers du BTP. Et montrer que nos métiers sont accessibles à tout le monde : les garçons comme les filles, les jeunes des quartiers, les MNA (NDLR : mineurs non accompagnés)… Différents publics trop souvent éloignés de nos emplois, qui font parfois peur aux recruteurs."

Pour mettre le projet en musique et en images, Samuel et Benjamin Kohen se sont rapprochés de l'agence Black road production, en charge de la réalisation. "Il y aura sept épisodes de 26 minutes. Et à chaque fois, on suivra un jeune dans son entreprise et sur les chantiers mais pas seulement. On proposera aussi une immersion dans son quotidien."

"L'Art de (ré)apprendre", un Top Chef à la sauce BTP

L'Art de (ré)apprendre reprendra les codes des séries qui mêlent fiction et documentaire, avec une voix off pour guider la narration. Pour la partie fiction, le spectateur suivra le personnage principal, Stéphane, imaginé pour l'occasion. Côté documentaire, le fameux Stéphane interagira avec de vrais apprentis. "Nous allons tourner à partir de septembre, et jusqu'en juin de l'année prochaine."

DR - L'objectif de la série, casser les codes.

Pour les jeunes qui apparaîtront à l'écran, les frères Kohen et la société de production ont misé sur des salariés de Sabeko mais pas seulement. "Notre but est vraiment d'ouvrir cette série à un public le plus large possible, indique Samuel Kohen. D'ailleurs, pour la saison 2, si saison 2 il y a, nous aimerions bien mettre en avant d'autres métiers du BTP à l'écran."

"L'Art de (ré)apprendre", un projet à 350 000 euros

Persuadé que le projet a de l'avenir, le chef d'entreprise de Décines n'hésite d'ailleurs pas à le comparer à Top chef,"une émission qui a réussi à relancer l'attractivité du secteur en montrant au public le quotidien et le savoir-faire de jeunes chefs. C'est ce qu'on vise avec "L'Art de (ré)apprendre". Nos métiers ont du sens, à nous de le montrer."

Désormais, il reste à finaliser le financement du projet, estimé à 350 000 euros. "Pour ça, on a lancé un appel aux dons en ligne. Et nous espérons que les collectivités du territoire nous suivrons." En attendant, la série intéresse au delà de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "On est en discussion avec deux chaines nationales."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

Journal du 16 mars 2023

Journal du16 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?