AccueilActualitésDéchets du Lyon-Turin : un marché à 800 millions d'euros pour Eurovia

Déchets du Lyon-Turin : un marché à 800 millions d'euros pour Eurovia

Ce 4 octobre, Telt a attribué au groupement mené par Eurovia le marché de 800 millions d'euros de valorisation des matériaux d'une partie du Lyon-Turin.
Le contrat porte sur l’industrialisation du système qui vise à gérer 30 millions de tonnes extraites en France, sur le chantier du Lyon-Turin.
©Caroline-MOUREAUX - Le contrat porte sur l’industrialisation du système qui vise à gérer 30 millions de tonnes extraites en France, sur le chantier du Lyon-Turin.

Actualités Publié le ,

C'est un marché de près de 800 millions d'euros que Telt vient d'attribuer au groupement mené par Eurovia, ce mercredi 4 octobre. Il vise à piloter la valorisation des matériaux d’excavation du versant français du tunnel de base du Lyon-Turin.

Le contrat remporté par le groupement (Eurovia, mais aussi Carrières du Bassin Rhônalpin, SATM, Granulats Vicat, Spie Batignolles Valerian, Spie Batignolles Malet, Vinci construction terrassements et GIE GMM 73), porte sur l’industrialisation du système qui vise à gérer 30 millions de tonnes extraites en France, dans une logique de développement durable et d’économie circulaire.

La moitié des déchets du Lyon-Turin réutilisée sur les chantiers de la ligne

"Plus de 50% de ces matériaux seront en effet réutilisés sur les mêmes chantiers de la section internationale du Lyon-Turin", annonce Telt.

Pour rappel, une partie des déchets du Lyon-Turin sera traitée sur deux sites de valorisation (l’un à proximité de Saint-Jean-de-Maurienne et l’autre à Modane) où ces roches seront utilisées dans le béton pour être réutilisées sur les chantiers de construction des tunnels de base. Une autre partie sera utilisée sur le chantier de construction des nouvelles voies dans le bassin de Saint-Jean-de-Maurienne, où les remblais ferroviaires seront réalisés.

Enfin, les matériaux qui ne pourront pas être réutilisés dans la section internationale de la ligne nouvelle du Lyon-Turin seront tout de même valorisés et dirigés vers des sites de stockage autorisés ou d’anciennes carrières à restaurer.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 avril 2023

Journal du06 avril 2023

Journal du 30 mars 2023

Journal du30 mars 2023

Journal du 23 mars 2023

Journal du23 mars 2023

Journal du 16 mars 2023

Journal du16 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?