Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

RTE fait bouger les lignes

le - - Rhône

RTE fait bouger les lignes
Réseau de transport d'électricité se place au coeur de la transition énergétique

La filiale du groupe EDF, qui déménagera courant 2018 dans la ZAC des Girondins, prévoit d'investir à hauteur d'1 Md€ sur la période 2016-2020.

Concentrant 20 % de la production nationale et se plaçant comme deuxième région la plus consommatrice d'électricité, Auvergne-Rhône-Alpes constitue un territoire à forts enjeux pour RTE. Le délégué régional Frédéric Dohet détaille : « Les projets sont nombreux car c’est une région qui se développe. À titre d’exemple, je citerais la construction de la ligne souterraine Savoie-Piémont entre la France et l’Italie, pour renforcer les capacités d’échanges entre les deux pays, ou encore la reconstruction de la ligne entre le Puy-en-Velay et Saint Etienne. Principalement connu pour son rôle de gestionnaire du réseau électrique haute tension, RTE apporte aussi une expertise auprès de ses principaux partenaires que sont les industriels et les collectivités territoriales ».

Quid de la transition énergétique ?

En région, les filières renouvelables (photovoltaïque, éolien, biomasse) couvrent 38,5 % de la consommation d’électricité. « RTE est bien sûr au cœur de ces questions de transition énergétique, poursuit Frédéric Dohet. Bien que le nucléaire constitue la principale source de production, l’idée reste de privilégier la production d’énergie renouvelable dès que faire se peut ». Pour cela RTE, accélère le développement de l’infrastructure numérique, propre à transformer le réseau actuel dit « de puissance » en réseau hybride « puissance/digital », rendant ainsi possible la collecte et le traitement automatisé des informations à grande échelle sur les ouvrages de l'opérateur. « Les lignes bougent dans la gestion du transport d’électricité ». Les flux sont de plus en plus amples et volatils. Ils connectent des énergies renouvelables diffuses, des consommateurs plus « sobres », des territoires actifs en matière de politique énergétique. Sans compter les réseaux voisins européens, qui partagent leur production à l’échelle du continent. L’Italie par exemple, historiquement importatrice d’électricité, est aujourd’hui en mesure d’en exporter via son parc photovoltaïque.





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide