Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Pays voironnais, la forêt, source inépuisable d'économie locale

le - - Isère

Pays voironnais, la forêt, source inépuisable d'économie locale
Entreprise Vieux Melchior - La plate-forme bois énergie est louée par le Pays voironnais à l'entreprise Vieux Melchior basée à Saint-Ondras

Il y a trois ans, l'agglomération a investi dans une plateforme bois énergie et mène depuis un véritable travail sur l'exploitation forestière. Point de situation.

Ecologie, économie, tourisme… Autant de domaines que la forêt permet de développer. Encore faut-il l’exploiter ! Le Pays voironnais l’a bien compris en lançant la plateforme bois énergie de Charavines dès 2013. Louée à l’entreprise Vieux Melchior (basée à Saint-Ondras), elle y broie le bois récolté pour le vendre ensuite aux collectivités. Entre 20 et 22 000 tonnes de plaquettes de bois sont ainsi fournies à des communes comme Grenoble, Saint-Ondras ou Saint-André-le-Gaz. Pour Gérard Seigle-Vatte, conseiller délégué à l’agriculture, il s’agit d’un véritable atout pour l’économie locale, car « ce sont des emplois non délocalisables ». Bernard Vieux-Melchior, le gérant de l’entreprise, poursuit : « On travaille avec des bûcherons et des agriculteurs locaux dans un rayon de 20 km. Un circuit court qui permet d’obtenir une balance commerciale intéressante ».
Le bois c’est aussi un enjeu environnemental. « Nous sommes dans une démarche de territoire à énergie positive, commente l’élu. Au niveau du bilan carbone, on est sur des éléments intéressants tant sur le chauffage que sur la qualité de l’air ». Démarche écologique par essence, l’exploitation forestière permet aussi de remettre en place des pistes forestières et conserver certains arbres intéressants pour la faune et la flore.
Malgré tout, le travail est compliqué en Isère. Le relief, mais aussi le morcellement des parcelles rendent l’exploitation forestière difficile. C’est pourquoi le Pays voironnais tente aujourd’hui de dynamiser l’activité touristique : « En Pays voironnais, nous essayons de faire en sorte que les pistes forestières puissent servir de chemins de randonnée pédestre ou de VTT, explique Gérard Seigle-Vatte. Ce sont toutes les ressources qui doivent être développées ».

E. L.




Claire THOINET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide