Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Pas de routine pour le cabinet d'architectes Studio Divo

le -

Pas de routine pour le cabinet d'architectes Studio Divo
La galerie marchande d'Auchan à Villars, dans la Loire, entièrement réalisée par Studio Divo

L'agence d'architecture d'intérieur basée à Lyon déploie sa créativité et son expertise dans des domaines d'interventions très variés. Elle vient de réaliser la transformation d'un immeuble de bureaux à Ecully en deux écoles de la CCI.

Appartements, maisons, bureaux, boutiques, hôtels, restaurants, casinos… La liste des réalisations de Studio Divo se distingue par sa diversité. Les projets se suivent et ne se ressemblent pas. Ils sont le fruit de la passion et de la complémentarité professionnelle de deux Lyonnaises : Virginie Curtillet, qui dispose d’une formation d’architecte d’intérieur, et Aimée Marino-Lamy, urbaniste de métier. Réunies depuis trois ans au sein de l’agence créée en 2005, elles s’appuient sur des compétences multiples qui leur permettent de mener un chantier à bien, depuis le dessin de l’espace à aménager jusqu’au choix des matériaux et du mobilier.
Casino Joa, le troisième groupe français de casinos, est un gros client de Studio Divo. « Nous les avons tous rénovés. Restaurants, bowlings, bars, salles de jeux… Nous côtoyons des métiers très différents, c’est très enrichissant. Nous concevons actuellement le premier bar des sports, qui ouvrira au casino de Montrond-les-Bains, dans la Loire. Nous avons dessiné ce site de 500 m2 et prévu la réfection des sols, choisi les meubles et les couleurs, tout en tenant compte des contraintes réglementaires propres aux espaces de jeux. Pour le nouveau casino de la Seyne-sur-Mer, nous avons conçu toute la décoration autour du chantier naval. Pour trouver des idées et du matériel, il faut chiner constamment. » Créativité, investigation, respect des contraintes techniques et budgétaires… Les architectes d’intérieur mettent tout en œuvre pour répondre à la demande de leurs clients. « Notre objectif est qu’il puisse dire « je suis chez moi ! » et que son nouvel outil professionnel soit productif. » La fabrication française du mobilier et la participation des entreprises locales sont aussi des critères de choix pour les jeunes femmes, qui aiment créer des ambiances chaleureuses et contemporaines, mêlant le bois, l’acier et le Corian.
Les deux associées rénovent actuellement un ancien mas à Saint-Rémy-de-Provence. Les fondations, les fenêtres, le plancher font l’objet d’une réhabilitation totale, utilisant des enduits à la chaux et au chanvre. « Pour respecter les matériaux, nous devons faire appel à des intervenants spécialisés. C’est un projet pharaonique avec des enjeux techniques. Mais c’est magique ! » Pour de nombreux projets, Studio Divo travaille en collaboration avec les cabinets d’architectes lyonnais Archigroup et Amplitude et avec sa partenaire d’outre-Atlantique, l’agence Studio Divo basée à Alamo.
Les ERP (Établissements recevant du public) constituent une part importante de sa clientèle. Dernières réalisations en date : la transformation d’un immeuble de bureaux en écoles de commerce (voir encadré), la galerie commerciale d’Auchan à Villars, dans la Loire, et un magasin bio en Provence. Des projets d’un autre style sont en cours dans un hôtel près de Dax et un appartement à Lyon. Pour Studio Divo, chaque chantier est une nouvelle aventure.

Un challenge technique

L’ancien siège social de Manitowoc, situé à Ecully, vient de faire peau neuve. La Chambre de commerce et d’industrie de Lyon l’a transformé pour installer ses deux écoles de commerce, Eklya et Esta, jusqu’alors installées à Vaise. Studio Divo a réalisé, en un temps record de cinq mois, la réhabilitation de 6 000 m2 sur cinq étages. Le bâtiment a été entièrement vidé. « Nous avons travaillé en concertation avec les bureaux d’études et de contrôle, les pompiers, l’économiste de la construction, les ingénieurs des fluides et toutes les entreprises pour remettre à neuf l’électricité et les sanitaires, le cloisonnement, l’accessibilité au public, la mise aux normes. Des escaliers de secours, une bibliothèque, une cafétéria ont été créés pour accueillir les élèves à la rentrée 2017. Pour Studio Divo, c’était une première ! »





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide