Fermer la publicité

Métropole de Lyon : Quel développement économique à 5 ans ?

Rhône le 10 juin 2016 - Carine BARJON - Collectivités

Métropole de Lyon : Quel développement économique à 5 ans ?

Présentées récemment, les grandes orientations du Schéma de développement économique de la Métropole de Lyon mettent l'accent sur l'accompagnement des PME, la formation et l'emploi.

 

D'ici 5 ans, la Métropole de Lyon entend attirer 100 nouvelles entreprises par an (la moyenne actuelle est de 80 avec un pic à 92 en 2015). Elle veut faire éclore 10 nouvelles ETI, grandir 200 pépites et 1 000 start-up. Elle vise également les 10 millions de passagers annuels à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry (8,5 millions en 2014), les 6 millions de nuitées hôtelières par an et entend faire grimper à 15 % la part d'étudiants étrangers. Ces premiers objectifs chiffrés sont les prémices du Schéma de développement économique de la Métropole présenté lors de la commission générale du 30 mai, actuellement en phase de consultation. Pour les atteindre, elle envisage de travailler sur " 7 axes de progrès pour 3 ambitions : accompagner l'innovation dans les PME et l'industrie, soutenir la formation et favoriser l'emploi ", résume en séance David Kimelfeld, 1er vice-président de la Métropole de Lyon en charge du développement économique. Avec 18 % de l'emploi industriel en France, la métropole lyonnaise s'impose comme la première métropole industrielle française. " Il faut conforter ce socle industriel et soutenir le maintien de la R&D en local en développant les composantes et les collaborations avec la recherche. Car il a été démontré que lorsque la R&D se délocalise, l'usine lui emboîte souvent le pas ", poursuit-il. En matière de formation, la Métropole veut " devenir un pôle d'excellence, attirer de nouveaux acteurs, renforcer les liens internationaux, faire émerger de nouvelles filières et soutenir les formations pour les métiers en tension ", détaille encore le vice-président. Enfin, la Métropole de Lyon entend poursuivre son travail de visibilité et d'attractivité du territoire avec tous les acteurs concernés.

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide