Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Les bailleurs sociaux rhônalpins réaffirment leur vocation

le - - Actualités

Les bailleurs sociaux rhônalpins réaffirment leur vocation
© B. Ramain - L'opération Le Tournesol, à Grenoble, un très beau programme de logements sociaux basse consommation

Suite à la publication du rapport de la Cour des comptes intitulé « Le logement social face aux défis de l'accès aux publics modestes et défavorisés », les bailleurs sociaux de la région Rhône-Alpes, sous l'égide de l'ARRA Hlm, soulignent leur engagement à garantir l'accès à un logement digne et de qualité au plus grand nombre.

Si la vocation du logement social reste le logement pour tous, les bailleurs sociaux rhônalpins tiennent à rappeler qu’en région Rhône-Alpes, ils assurent avant tout une mission d’accueil des ménages aux revenus modestes : les deux-tiers d’entre-elles ont un revenu inférieur ou égal à 2 100 € net/mois, alors que les plafonds de ressources se situent à 3 600 € net/mois. Et sur l’ensemble du parc social au niveau régional, seulement 4 % des ménages relèvent du supplément de loyer de solidarité.
La Cour des comptes propose de baisser les plafonds de ressources. Or les bailleurs insistent sur la nécessité de maintenir le principe de mixité sociale inscrit dans la loi, auquel aspirent les habitants et les collectivités locales. Le remettre en question en préconisant une spécialisation accrue du parc social dans l’accueil des ménages aux revenus modestes risquerait à terme de développer des effets de concentration de pauvreté.
Avec 190 000 demandeurs en attente en région Rhône-Alpes, les bailleurs sociaux poursuivent une politique de construction volontariste. En 2016, 14 000 logements ont été produits, dont plus de 25 % en PLAI. Les deux-tiers de cette production se situent d’ailleurs en zone tendue. Cette politique ambitieuse de construction repose sur un investissement massif des organismes Hlm : 90 % du financement de ces opérations nouvelles est aujourd’hui assuré par ces derniers (75 % d’emprunts et 15 % de fonds propres).
« Nous tenons à respecter le principe de la mixité sociale, et nous maintenons que là où il n’est pas respecté, en France ou à l’étranger, cela produit des attitudes de haine, de rejet, et des situations de clivage, Isabelle Rueff, présidente du mouvement Hlm Rhône-Alpes. Pour répondre à l’accueil des personnes modestes et défavorisées, en région Rhône-Alpes, l’ensemble des bailleurs sociaux mise sur l’expérimentation en matière de mobilité, de politique d’attribution, diversifie son offre de logement et inscrit les locataires dans un parcours résidentiel en favorisant entre autres l’accession sociale à la propriété. Autant de solutions innovantes qui œuvrent pour l’égalité des chances et garantissent la cohésion sociale. »





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide