Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le tunnel du Chat rouvre à la circulation

le -

Le tunnel du Chat rouvre à la circulation
© Département de la Savoie - Quelques jours avant sa réouverture, élus et acteurs du chantier se sont symboliquement rassemblés sous la voûte

Après sa mise aux normes et sa rénovation complète, l'ouvrage reliant le bassin chambérien et l'Avant-pays savoyard, désormais doublé d'une galerie de sécurité ouverte aux piétons et cyclistes, a été remis en service.

L'opération aura nécessité trois années d'importants travaux menés par le Département de la Savoie. Suite aux derniers tests des équipements de sécurité indispensables à sa remise en service, achevés la semaine dernière, le tunnel du Chat a pu à nouveau s'ouvrir à la circulation samedi 18 novembre à 9 h, de même que sa toute nouvelle galerie de sécurité, accessible aux cyclistes et aux piétons sur 1,5 km de long et 3,5 m de large.

Quelques jours avant ce moment mémorable, les élus du territoire et l'ensemble des acteurs de ce chantier d'envergure se sont réunis sur le site autour d'Hervé Gaymard, président du conseil départemental, et d'Auguste Picollet, vice-président délégué aux routes. L'occasion d'admirer ce long travail de mise aux normes, rendues obligatoires dans tous les tunnels de France suite à la catastrophe du Mont-Blanc.

L'ouvrage, qui relie le bassin chambérien et le lac du Bourget à l'Avant-pays savoyard et au Bugey, en a profité pour bénéficier d'une rénovation complète, lui qui avait été construit au début des années 1930 et était devenu la propriété du Département en 2006. Le chantier avait démarré en février 2015 avec la construction d'une galerie de sécurité parallèle au tunnel et reliée grâce à des rameaux de communication tous les 300 m, permettant l'évacuation des usagers et l'accès des secours en cas d'accident, ainsi que l'extraction des fumées en cas d'incendie.

Depuis avril dernier, le chantier s'est poursuivi par la rénovation du tunnel routier, ce qui a nécessité sa fermeture complète. Sept mois de travaux intenses conduits par Eiffage, qui auront mobilisé des équipes tournant en « 3 x 8 » 6 jours sur 7 (une durée condensée au maximum pour limiter les nuisances et exclure les mois de la période hivernale durant lesquels la déviation du trafic par le col du Chat n'était pas envisageable, compte tenu du trafic lié aux sports d'hiver).

Un axe routier moderne

Ce chantier, financé exclusivement par le Département de la Savoie, a mobilisé un investissement de 46 M€ sur trois ans et de 57 M€ si l'on y ajoute les études, les travaux préparatoires et les aménagements complémentaires. Obligatoire pour la collectivité territoriale, il a aussi permis de retrouver un itinéraire routier moderne et sécurisé avec l'agrandissement des trottoirs latéraux, l'installation de nouvelles tôles en aluminium pour recouvrir les parois latérales et la voûte, la mise en place de quatorze niches de sécurité (une tous les 100 m, équipées d'extincteurs et d'un poste d'appel d'urgence), la réfection de la chaussée, désormais dotée d'un revêtement clair et associée à un éclairage LED assurant une meilleure visibilité, sans oublier l'équipement en caméras et capteurs de vibrations pour permettre la détection automatique d'incidents (relié au centre Osiris de gestion du trafic, basé à Albertville).

La galerie de sécurité offre également un nouvel axe de déplacement, le mode doux, qui représente un apport important sur le plan de la villégiature et du tourisme dans cette région située entre lac et montagne.





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide