Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le Self Béton, un produit novateur

le - - Savoie

Le Self Béton, un produit novateur
© DR

La société EMI, désormais implantée à Voglans, a déjà réalisé une première centrale à Chambéry, qui intègre un cycle de production complet. Elle projette d'en construire une seconde à Tignes l'an prochain.

C'est près du rond-point de l'aéroport savoyard, à mi-chemin entre Chambéry et Aix-les-Bains, que s'est installée la société EMI. Pionnière dans son secteur, « Exploitation et maintenance industrielle » conçoit des centrales à béton automatiques sous le nom de Self Béton, un concept unique en France. Grâce à ses nouveaux locaux de 220 m² à Voglans, cette entreprise créée en juin 2017 par Stéphane Thomas va pouvoir les aménager à son image (l'installation étant signée Axite CBRE).

Après un cursus d'ingénieur et dix ans passés en tant que responsable d'exploitation pour le compte de structures spécialisées dans les matériaux de construction, Stéphane Thomas a toujours eu en tête de créer sa propre activité. Le potentiel du béton s'est imposé à lui lors de ses précédentes expériences. « J'ai rapidement compris que le secteur était un marché porteur et qu'il ne régresserait pas dans le temps », explique-t-il. Réaliste, il a conscience que la concurrence est rude, surtout face aux grandes compagnies leaders. Mais, selon lui, « il est peut-être opportun pour un indépendant de se positionner sur cette niche, car les coûts de fonctionnement et de gestion restent faibles en comparaison ».

Le projet mûrit progressivement et s'oriente vers les centrales à béton automatiques, qui se commercialiseront sous le nom de Self Béton. Son concept innovant intègre un cycle de production complet, qui va de la gestion de la commande jusqu'à la livraison. Même les résultats de production sont étudiés, qu'il s'agisse des pesées, des courbes de consommation ou des statistiques. Ses clients sont les acteurs officiant dans les domaines du bâtiment, des travaux publics, de la maçonnerie, mais aussi les paysagistes, les municipalités et les particuliers.

La première centrale à béton est d'ores et déjà installée à Chambéry et une deuxième verra le jour à Tignes en mai 2018. D'autres devraient être progressivement implantées. Trois actionnaires ont misé ensemble sur cette aventure. Ils participeront activement au développement de l'entreprise et veilleront à atteindre les objectifs de rentabilité économique visés par Stéphane Thomas. L'équipe, actuellement composée de quatre personnes en dehors du dirigeant, inclut un directeur de conception, une assistante de direction, un responsable logistique et un responsable transports. Elle devrait s'étoffer prochainement, puisque Stéphane Thomas prévoit d'embaucher un/une automaticien(ne) qui aura la responsabilité de développer les brevets d'EMI et un/une responsable d'exploitation en charge de la maintenance. Un bel avenir semble donc se profiler.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide