Fermer la publicité

Le projet « Montagne du futur »

Savoie le 09 octobre 2017 - Bruno FOURNIER - Savoie

Le projet « Montagne du futur »
© Bruno Fournier - Rendez-vous symbolique au sommet du col du Galibier entre Chantal Eyméoud et Xavier Dullin

Les Alpes du Sud et les Alpes du Nord conjuguent leurs talents pour innover sur le plan de l'économie et de l'industrie des loisirs en réunissant collectivités et professionnels avec le soutien des clusters Montagne et Outdoor Sport Valley.

Les agglomérations du Sillon nord-alpin, Chambéry Métropole-Cœur des Bauges et Grand Annecy, en partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la communauté de communes de Serre-Ponçon-Embrun et la station des Orres, sont candidates pour leur territoire respectif au projet « Territoire d'innovation de grande ambition » (Tiga) proposé par l'État. Ces candidatures ont le soutien du Cluster Montagne et du Cluster Outdoor Sport Valley, qui comptent 611 entreprises spécialisées dans l'économie et l'industrie des loisirs, mais également de plusieurs laboratoires de recherche universitaire et de grands groupes privés.

Lors de l'élaboration de leur candidature, les collectivités ont identifié de multiples enjeux touchant l'ensemble du massif alpin et l'économie de loisirs des stations et des vallées. Le changement climatique, les concurrences internationales, le changement de modèle économique amené par les technologies numériques en sont les principaux symboles. Des ruptures majeures que doivent affronter les professionnels et les collectivités.

Ces nouveaux enjeux demandent l'apport de multiples compétences dans les domaines technologiques, de la gouvernance, de l'économie, de l'innovation de produits et de services, mais aussi de revoir – lorsque cela est nécessaire – les modèles économiques et les positions de marché. Il faut mener un travail de recherche et de développement permanent, capable de proposer un ajustement continu des économies.

Le même constat a été fait simultanément de part et d'autre des Alpes. Il a permis de porter un projet « Montagne du futur », alimenté depuis plusieurs années par le Cluster Montagne et les laboratoires de recherche d'IRSTEA et de l'USMB. Il fait écho à l'opération d'intérêt régional « Smart Mountain » de la Région PACA. C'est dans cette perspective que Chantal Eyméoud, maire d'Embrun, présidente de la communauté de communes de Serre-Ponçon – Embrun et vice-présidente de la Région PACA en charge de l'économie de montagne, Pierre Vollaire, maire des Orres, et Xavier Dullin, président de Chambéry Métropole-Cœur des Bauges et conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, ont décidé de réunir la recherche sur les montagnes du futur en formant deux pôles alpins de diffusion de l'innovation produits et services.

Le Cluster Montagne, qui a récemment obtenu le label européen Cluster Management Excellence Gold, sera le vecteur commun au bénéfice de l'ensemble des collectivités et professionnels des Alpes. Ainsi, avec un pied au Nord et un pied au Sud, l'innovation se diffusera sur l'ensemble de la chaîne et au-delà, puisque la totalité des projets sera en fonction Open source avec pour but la plus grande diffusion d'informations aux montagnes françaises et mondiales.





Du même sujet


Journal du Bâtiment et des TP

Hebdomadaire professionnel d’information sur la filière BTP et l’aménagement

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement au Journal du Bâtiment et des TP› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide