Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le nouveau pont de Fleurville opérationnel en 2021

le - - Ain

Le nouveau pont de Fleurville opérationnel en 2021
DR

Construit en 1899 puis remis en état partiellement en 1946, le pont de Fleurville, qui enjambe la Saône entre les communes de Pont-de-Vaux (Ain) et Montbellet (Saône-et-Loire) avait bien besoin d'un coup de jeune. Les deux conseils départementaux sont tombés d'accord pour engager des travaux de grande envergure.

L'ouvrage est quotidiennement emprunté par 6 700 véhicules, dont 300 poids lourds. L'un des ponts les plus proches est situé à 40 km au sud, au niveau de Mâcon-nord, sur l'autoroute A40. L'autre, au nord de Tournus, est à 30 km. Une enquête remontant à février 2014 a montré qu'environ 30 % du trafic (près de 2 000 véhicules) seraient fortement impactés en cas de fermeture totale de l'ouvrage. La solution choisie par les deux collectivités a donc été la construction d'un nouveau pont en amont de l'existant, celui-ci restant opérationnel tout au long du chantier.

Le projet retenu est celui d'un ouvrage courbe doté d'un tablier mixte, d'une partie basse métallique et d'une dalle en béton armé d'une longueur de 270 m (contre 185 m pour l'ancien, qui se présente avec deux piles et trois travées indépendantes) et d'une largeur de 12 m (contre 8 m). Les trottoirs de chaque côté du tablier seront beaucoup plus larges qu'avant, allant jusqu'à 3 m côté sud (contre 1 m pour l'ancien pont).

Une facture de 17 M€

Les travaux devraient commencer début 2020 pour une mise en service courant 2021. La maîtrise d'ouvrage est assurée par le Département de l'Ain. Les bureaux d'études retenus sont Quadric (Montluel), le groupe Artellia (Lyon) et Confluence (Saint-Vulbas). L'Atelier Ritz, de Chambéry, a pour sa part été nommé architecte. Le coût prévisionnel de l'opération (études et travaux) atteint les 17 M€ TTC, à la charge des deux Départements, la Saône-et-Loire participant à concurrence de 45 % du montant hors taxes.

Dernièrement, Sandrine Castellano, vice-présidente du Département de l'Ain en charge des routes, et Sébastien Martin, vice-président de Saône-et-Loire chargé de l'aménagement du territoire, des infrastructures et des routes, ont réuni les élus locaux afin de leur présenter le projet.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide