Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

L'Agglo Villefranche Beaujolais Saône modernise son unité de production d'eau potable

le - - Rhône

L'Agglo Villefranche Beaujolais Saône modernise son unité de production d'eau potable
© DR

Les élus et partenaires ont posé, début novembre, la première pierre des travaux de requalification d'un équipement qui approvisionne en eau 65 000 foyers.

En service depuis 1982, l'unité de production d'eau potable de l'Agglo Villefranche Beaujolais Saône avait besoin d'une rénovation pour continuer de garantir la qualité de l'eau distribuée aux habitants. Cet équipement, qui affiche une capacité de pointe de 25 000 m3/jour, se compose aujourd'hui d'un bâtiment dédié au traitement de l'eau et de deux autres bâtiments réservés au stockage et à la distribution d'eau potable.

« À l'occasion de ce chantier, nous mettons en place un nouveau système de traitement, sans produit chimique. Le traitement s'effectuera d'abord avec des filtres à sable, puis avec des filtres aux charbons actifs », fait savoir Jean-Pierre Dumontet, vice-président en charge de l'eau. Les bâtiments existants vont être rénovés et accueilleront, notamment, la filtration par sable pour traiter la turbidité et le manganèse. Dans le nouveau bâtiment, un procédé de filtration par charbons actifs pour traiter les pesticides sera installé. Pour ces travaux, ce sont 1 600 m3 de béton qui seront coulés et 150 000 kg d'acier qui seront utilisés.

Ce chantier, dont l'achèvement est programmé pour fin 2019, représente un investissement de 9 M€ HT. « L'opération est pilotée et financée par l'Agglo Villefranche Beaujolais Saône avec le soutien du Département du Rhône, à hauteur de 2,21 M€, et de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, à hauteur de 1,72 M€ plus 1,03 M€ d'avance », détaille Jean-Pierre Dumontet. Confiés au groupement de construction composé de GCC, OTV Veolia et Rampa, avec le cabinet Merlin pour maître d'œuvre, les travaux ont pour particularité de se dérouler sur un site en production. « Nous sommes également situés sur le champ captant de Beauregard avec quatorze puits, ce qui exige quelques précautions dans l'accès au chantier », ajoute l'élu.





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide