Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Immobilier logistique : des performances conformes en région lyonnaise

le - - Rhône

Immobilier logistique : des performances conformes en région lyonnaise
DR

Dans un récent communiqué, Arthur Loyd Logistique indique une progression dans le secteur de l'immobilier logistique utilisateur (bâtiments de classes A et B > 10 000 m²) depuis 2015. Lyon et sa région affichent de bonnes performances.

« En 2017, la demande placée en immobilier logistique pulvérise tous les records avec près de 3,3 millions de m². À titre de comparaison, elle était de 2,7 millions en 2016, tandis que la moyenne des dix dernières années s'établit à 2,3 millions. Dans un contexte de reprise économique, l'activité a été une nouvelle fois dynamisée par les chargeurs de la grande distribution et l'e-commerce, qui captent respectivement 34 % et 16 % du volume commercialisé », détaille le communiqué.

Pour la deuxième année consécutive, la part des clés-en-main dépasse le volume des transactions sur les bâtiments existants pour atteindre 1,7 million de m², soit 54 % de la demande globale. Mais 2017 franchit une nouvelle marche vers la massification : le segment des bâtiments XXL (supérieur à 50 000 m²) concentre 37 % de la demande (1,2 million de m²) en seulement seize transactions. L'Île-de-France illustre le mieux les forces qui animent le marché et son gigantisme. Avec plus de 1,4 million de m² placés, un record absolu, la région accueille neuf transactions XXL, dont celles de Conforama sur 180 000 m² à Tournan-en-Brie et Amazon sur 142 000 m² à Bretigny-sur-Orge.

Moins spectaculaire, le marché de la région lyonnaise affiche des performances toutefois conformes à son niveau d'activité habituel. Avec une demande placée de 356 000 m² (contre 360 000 m² en 2016), elle enregistre ses deux plus importants mouvements sur des bâtiments neufs situés hors périmètres traditionnels : Action sur 64 000 m² à Belleville, et Descours et Cabaud sur 43 000 m² à Pont-d'Ain.

Par ailleurs, le stock immédiatement disponible sur la dorsale s'établit autour de 1,6 million avec des évolutions contrastées : une augmentation en Île-de-France, mais une diminution dans la région lyonnaise, dont les taux de vacances sont au plus bas.
Globalement, les disponibilités en classe A et de grande taille font défaut sur tous les marchés, et les bâtiments en blanc sont commercialisés rapidement.




Charlotte ROBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide