Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Hydroélectricité : mieux maîtriser la variation des débits

le - - Savoie

Hydroélectricité : mieux maîtriser la variation des débits
© EDF

EDF, qui fait de la sûreté l'une de ses priorités, a effectué des essais et mesures en aval des aménagements de Villarodin, visant à calibrer un lâcher d'alerte qui permette d'avertir les usagers en cas de forte augmentation du cours d'eau.

L'hydroélectricité, énergie à la fois souple et réactive, permet de répondre quasi instantanément aux besoins énergétiques et de garantir ainsi l'équilibre du réseau électrique européen. « La contrepartie de cette réactivité, explique Simon Perrin, chef du groupement d'usines EDF du Mont Cenis, c'est le risque d'augmentation du débit à tout moment en aval d'une centrale lors de son démarrage ».

Ces variations imprévisibles constituent un risque pour les personnes présentes dans le lit du cours d'eau. EDF entend donc sensibiliser le plus grand nombre sur les dangers présents aux abords des ouvrages hydroélectriques. Dans cette optique, des panneaux sont implantés sur les berges des retenues d'eau comme aux abords des centrales pour identifier les risques. Tous les étés, une vaste campagne d'information (« Calme apparent, risque présent ») est déployée. Elle est relayée par les hydroguides, ces ambassadeurs d'EDF qui partent rencontrer sur le terrain touristes, promeneurs, pécheurs, sportifs et riverains fréquentant les cours d'eau. L'ensemble des écoles primaires situées sur le secteur de l'unité de production hydraulique des Alpes bénéficie par ailleurs de conférences destinées aux élèves et aux enseignants. En outre, une application mobile – « EDF Prudence » – fournit gratuitement à ses utilisateurs des informations et alertes lorsqu'ils se trouvent à proximité de tronçons, où des variations soudaines de débit s'avèrent possibles. « Nous avons à cœur d'exploiter nos ouvrages en professionnels exemplaires sur le plan de la sécurité, qui représente une priorité absolue pour EDF », insiste Daniel Paschini, directeur du groupe d'exploitation hydraulique vallée de la Maurienne.

Prévenir le danger

Pour accroître encore le niveau de sûreté, EDF procède à des « lâchers d'alerte » à chaque mise en fonctionnement de la centrale, qui précèdent l'augmentation maximale du débit. « Le principe des lâchers d'alerte, c'est d'être clairement détectables par les pêcheurs ou les baigneurs sans toutefois les mettre en danger », précise Daniel Paschini.

C'est dans ce cadre qu'ont eu lieu, fin janvier, des essais de maîtrise de variations de débits en aval de la centrale de Villarodin. « Notre objectif est de calibrer le niveau de mètres cubes par seconde qui permettra d'alerter de manière efficace les personnes présentes dans le cours en leur faisant comprendre qu'il faut absolument se mettre à l'abri ». Lors des essais, la division technique générale, unité d'ingénierie d'EDF, a pu mesurer les vitesses, les hauteurs ainsi que la rapidité avec lesquels ils varient. Des essais similaires avaient déjà eu lieu en 2007, mais « notre volonté est de toujours progresser sur la baisse du niveau de risque en ajustant régulièrement nos procédures pour être certains d'exploiter de la façon la plus sûre possible ».

Un souci d'autant plus nécessaire sur ce tronçon, entre Avrieux et Modane, où trois centrales (Combe d'Avrieux, Aussois et Villarodin) coexistent. « Pour les tests d'aujourd'hui, nous avons seulement mis la centrale de Villarodin en fonctionnement, ce qui nous a permis d'atteindre un débit de 50 m3/s. Mais si les deux autres centrales démarraient en même temps, nous atteindrions 80 m3/s », ajoute Simon Perrin. La puissance du courant atteinte ce jour-là démontre que le danger est bien réel et que l'arrêté préfectoral, qui interdit sur le secteur aval de Villarodin l'accès aux bancs de gravier émergés situés dans le lit de l'Arc (autorisant la pêche uniquement depuis les berges), est amplement justifié.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide