Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Grand Chambéry : Phare et Parc d'exposition mutualisés

le - - Savoie

Grand Chambéry : Phare et Parc d'exposition mutualisés
© DR - Esquisse du futur nouveau hall, qui sera doté de tribunes rétractables

Les deux équipements voisins sont désormais placés sous la gestion commune d'un groupement entre Savoiexpo et S-Pass, spécialiste des spectacles et événements sportifs.

Un opérateur unique pour la gestion commune du parc des expositions et du Phare : c'est le choix qui a été fait dans le cadre de la nouvelle délégation de service public délivrée par Grand Chambéry, l'agglomération. En effet, à compter du 19 janvier 2018, conformément au vote du conseil communautaire du 13 juillet dernier, les deux entités seront gérées 25 ans durant par le groupement de SavoiExpo et S-Pass, en cours de constitution.

L'objectif de cette restructuration est de moderniser le site, tout en améliorant l'offre proposée au public. Pour ce faire, et pour un investissement plus conséquent, les moyens techniques et humains seront mutualisés, les équipements développés et les coûts financiers réduits. L'opérateur investira 12,9 M€ sur les cinq premières années d'exploitation. Une somme qui permettra la création de trois nouveaux salons économiques, d'un hall de 1 500 m² et d'un espace « boite » pouvant accueillir 1 200 personnes, mais aussi de doter les halls d'écrans de grande taille (6 m x 4 m), de remplacer les sièges existants et de couvrir intégralement les lieux en fibre optique.

Ces aménagements, qui s'ajoutent aux halls existants du parc d'exposition (11 300 m²) et à la salle du Phare (4 500 spectateurs en configuration sportive et plus de 6 000 pour les spectacles) permettront notamment la création de deux événements sportifs d'envergure en plus des matchs du Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball et d'accroître le nombre de spectacles organisés de 20 à 24 dates. Pour la collectivité, cette opération représente une économie annuelle de 250 000 €, soit 6,25 M€ sur l'ensemble de la DSP. L'exploitation engendrait jusqu'alors un coût de 1,1 M€ de subventions pour l'agglomération, il sera réévalué à la baisse avec 885 000 € par an.

Un positionnement économique

Pour Michel Dantin, maire de Chambéry et député européen, cette opération marque « la volonté de conforter l'attractivité et le dynamisme de la ville, ce qui ne pourra qu'être un plus pour l'évolution du pouvoir d'achat de ses habitants ». De son côté, Xavier Dullin, président de Grand Chambéry, estime que cela positionne encore mieux l'agglomération dans le sillon alpin, tant au niveau de l'accueil d'événements culturels et sportifs que sur le plan de la foire (qui poursuit sa croissance de façon assez unique en France), des salons et congrès et de l'événementiel économique. Le tout dans « l'esprit des créateurs, il y a 94 ans, de l'association devenue Savoiexpo, qui a su se transformer en organisation professionnelle au service de l'économie savoyarde », souligne son président Bernard Sevez.

Quant à Pascal Simonin, directeur du pôle sport de S-Pass (une cinquantaine de filiales en France), fort de ses cinq années à la tête du Phare, il ne doute pas que cette nouvelle donne va renforcer le succès régional des spectacles et événements sportifs.





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide