Fermer la publicité

Entreprise Legros TP, une histoire de femmes

le - - Rhône

Entreprise Legros TP, une histoire de femmes
© Legros TP - Oriane Viguier, présidente de l'entreprise Legros

L'entreprise familiale Legros, installée à Rillieux-la-Pape, vient de fêter ses 130 ans. Depuis sa création, cinq générations se sont succédé pour développer une activité de réseaux secs et humides, ainsi que des travaux de petite maçonnerie et voirie.

Issu d'une famille de maçons de la Creuse, Antonin Legros s'installe dans une petite rue de la Croix-Rousse en 1887. Au début du XXe siècle, son gendre, Jean Victor Legros, transforme la société en une entreprise générale de bâtiment qui emploiera jusqu'à 150 personnes. Mais durant la Seconde Guerre mondiale, l'activité est interrompue. Elle renaît ensuite sous forme artisanale, puis devient une SARL dirigée par Alix Victor Legros, petit-fils du fondateur. À son décès, sa fille Jeanne et son époux Jacques Viguier reprennent la tête de l'entreprise, qui s'est alors spécialisée dans les travaux publics. L'histoire de famille se poursuit avec Sylvie Legros, qui préside le conseil d'administration à partir de 1994.

L'entreprise grandit au rythme de l'activité et passe de 10 à 35 personnes. En 2009, elle quitte alors son quartier lyonnais d'origine pour emménager dans de nouveaux bâtiments, à Rillieux-la-Pape. Le site de 3 500 m2 regroupe des bureaux à l'architecture contemporaine et colorée, où se mêlent des meubles de famille et une décoration chaleureuse, un entrepôt spacieux et structuré et de vastes espaces extérieurs. Leur aménagement facilite la circulation et le chargement des véhicules, qui bénéficient de pompes pour carburants. Un tri sélectif des déchets permet de recycler les matériaux en provenance des différents chantiers. Avec un bardage de bois côté entrepôt, des façades en béton brut et des huisseries métalliques sur de grandes baies vitrées côté bureaux, une toiture végétalisée et une allée bordée de rochers issus du terrassement, le bâtiment met ainsi en valeur tous les matériaux du BTP. Il se veut innovant et performant pour contribuer au bon déroulement des activités et renforcer les valeurs de l'entreprise. « Peut-être un jour installerons-nous des panneaux solaires et une borne de recharge électrique pour les véhicules », précise Oriane Viguier, qui intègre la société en 2009 en qualité de conducteur de travaux. Après sa grand-mère et sa mère, elle en est désormais la présidente.

À 33 ans, Oriane Viguier est la cinquième génération de la famille Legros. Si elle a toujours su que le BTP serait son territoire d'exercice professionnel, elle ne pensait pas forcément prendre les rênes de la structure familiale. Encouragée par sa mère, elle se forme en alternance à l'ESJDB, l'Ecole des jeunes dirigeants du bâtiment. « J'ai toujours baigné dans cet univers. Mais cette formation m'a permis de prendre du recul par rapport à l'entreprise, de découvrir l'aspect administratif et commercial, le management, et de mûrir mon projet. J'avais envie d'avoir ma propre entreprise et celle-là présentait un bon potentiel à exploiter ». Elle relève le défi et se retrouve seule aux commandes lorsque sa mère prend sa retraite en 2016. Un directeur d'exploitation devrait venir l'épauler prochainement et compléter un effectif de 35 personnes, composé de deux chargés d'affaires, deux conducteurs de travaux, un responsable technique et administratif, une assistante, un comptable, ainsi que plusieurs chefs d'équipes, pelleteurs et ouvriers. Legros TP réalise des chantiers de tailles diverses au sein de la métropole lyonnaise et du département de l'Ain. Ses activités ? Les réseaux secs et humides, la petite maçonnerie et la voirie en zone très urbaine.

Parce qu'elle avait les reins solides, l'entreprise Legros a surmonté la crise et mise aujourd'hui sur une vision à long terme. « Actuellement, il y a du travail à Lyon et dans ses environs. Nous intervenons, avec une autre entreprise, à chaque modification de carrefour pour l'ensemble du réseau des feux tricolores. Nous sommes également en charge du réseau de l'éclairage public. Nous avons aussi réalisé les travaux préparatoires d'assainissement du T6, le génie civil des toilettes publiques, les abords de l'Hôtel Dieu… Nous avons de nombreux projets de marchés à bons de commande et des chantiers en attente de réponse. Celui de la Part-Dieu est trop gros pour nous, mais il nous procure du travail en parallèle ». Oriane Viguier se défend de la concurrence des gros groupes sans pour autant la nier. Legros TP ne joue pas dans la même cour que les grands du BTP : « On est petit et on a la capacité d'intervenir rapidement sur de multiples chantiers, en milieu urbain notamment, précise la présidente. Nous sommes souvent présent dans le centre-ville de Lyon. Nous arrivons à trouver notre place sur des chantiers qui ne concernent pas les mastodontes du BTP ».

Présidente des jeunes dirigeants du BTP du Rhône, Oriane Viguier apporte un certain dynamisme à son entreprise et la pousse à avancer sans se faire distancer. Des smartphones de chantier sont ainsi utilisés par ses équipes, leur permettant d'intégrer leurs rapports et de les faire remonter instantanément au siège de la société. Le matériel de chantier est également renouvelé tous les cinq ans. « On estime qu'il y a une image à tenir ». Et au-delà du reflet qu'elle souhaite renvoyer à ses clients, Oriane Viguier veut, au travers des jeunes dirigeants, partager ce développement numérique avec les entrepreneurs du BTP du Rhône et les inciter également à prendre confiance dans la gestion de leur entreprise. « Je suis consciente des difficultés des chefs d'entreprise, mais aussi de celles des salariés. Notre travail est de les rendre fiers de leur métier et de donner envie aux jeunes ». La transmission de son savoir et la valorisation de sa profession sont des priorités qui n'occultent en rien des projets de développement externes, néanmoins prudents pour garder une taille humaine.

130 bougies et 200 convives

Le 28 septembre, Oriane Viguier et ses collaborateurs se sont réunis pour fêter les 130 ans de leur entreprise entourés de nombreux clients, partenaires et entreprises du BTP, ainsi que des retraités de la société et des représentants de la mairie de Rillieux. Plus de 200 personnes se sont ainsi retrouvées autour d'un buffet dans une ambiance musicale et festive, qui traduisait parfaitement la simplicité et le naturel de l'entreprise familiale. Un moment d'émotion et de partage qui s'ajoute à l'histoire de Legros TP.




Charlotte ROBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide