Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Dom'Innov mise sur Blokiwood, une véritable brique de bois

le - - Savoie

Dom'Innov mise sur Blokiwood, une véritable brique de bois
© Dom'Innov - Sur un chantier, les éléments Blokiwood s'emboîtent comme un jeu de construction

L'entreprise savoyarde est nommée aux trophées BePositive pour son élément modulable et intégrant toutes les qualités thermiques, qui permet aux artisans de réaliser des murs adaptés à leurs besoins.

À la tête de Dom’Innov, Joël Ménard réalise aujourd’hui un projet mûrement réfléchi.  Originaire d’une famille où l’on travaillait le bois pour le plaisir, diplômé de l’Ecole supérieure des arts, cet Alsacien, également titulaire d’un CAP d’ébéniste, s’est naturellement orienté vers ce secteur d’activité. Installé à Chapareillan, tout proche de la Savoie, il a travaillé autour de la charpente et du bois-construction, avant d’évoluer très vite vers la maîtrise d’œuvre. « C’est ce qui m’a amené à réfléchir à des solutions innovantes sur un marché où je ne trouvais pas forcément mon compte, autant sur le plan qualitatif que pour l’aspect pratique. J’avais besoin d’un moyen simple, alliant qualité et performance énergétique ».
C’est ainsi qu’il expérimente un prototype. Le principe suit celui d’un caisson porteur intégrant directement l’isolation et se mettant en place comme un jeu de Lego pour composer un mur. Testé positivement en laboratoire et sur la réalisation de bâtiments, Blokiwood voit le jour. Reste alors à en assurer la production. Après la construction un premier bâtiment démonstrateur, c’est en Savoie, à Alpespace, qu’il crée Dom’Innov en 2012. À 42 ans, il compte bien faire prospérer son entreprise grâce à son produit phare, nommé pour les trophées du salon BePositive.

150 combinaisons possibles

À destination des artisans du bâtiment et des maîtres d’œuvres, son Blokiwood fait appel à des techniques de collage et de pressage garantissant sa solidité sans utilisation de clous. Il se décline en une trentaine de modules permettant quelque 150 combinaisons (et autres éléments sur mesure) pour s’adapter aux formes de fenêtres et portes d’une maison ossature-bois. Les éléments, de 60 cm de large sur 280 cm de haut, peuvent être manipulés sans matériel particulier. Les performances thermiques des parois sont déjà bien supérieures à la RT 2012 et l’entreprise travaille à une combinaison d’éléments qui permettrait d’offrir une solution dite « passive » de manière standard. « Nous sommes allés à l’encontre de tout ce qui se faisait dans ce domaine, allant davantage dans le sens de l’industrie lourde de murs préfabriqués ou de modules 3D, en essayant de proposer un procédé hybride et en simplifiant au maximum les choses ». Blokiwood est le premier système constructif sous forme de modules manuportables standardisés en bois à bénéficier d’une appréciation ATEX, lui permettant d’être assimilé, en terme d’assurance décennale, à un produit de technique courante. Il a également reçu un avis technique favorable du CSTB.
La participation à un salon à Rennes a déjà ouvert un marché en Bretagne, tandis que le prochain, à Lyon, devrait pouvoir conforter celui développé dans la région. L’idée étant à l’avenir de dupliquer 5 à 6 unités de production en France, afin de rester proche des chantiers et éviter de mettre des camions sur les routes. « Nous souhaitons être en cohérence avec notre produit, en réduisant le mieux possible l’impact de la construction sur l’environnement».

La société Dom’Innov

Créée en 2012, Dom’Innov, société par actions simplifiée dans le secteur de la fabrication de charpentes et d'autres menuiseries, a tout d’abord bénéficié de l’accueil de la pépinière d’entreprise Idéalpes, au sein du parc d’activité d’Alpespace (Sainte-Hélène-du-lac). Elle y a déménagé récemment pour s’implanter dans ses propres locaux sur une surface utile de 500 m². Elle compte aujourd’hui 4 salariés, l’objectif étant d’avoir deux personnes permanentes en ateliers d’ici à la fin de l’année. Dom’Innov a procédé à une belle levée de fond de 600 000 € en 2016 et mise sur un chiffres d’affaires de 400 000 € pour l’exercice 2017.





Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide