Pub Web JB - Bannière CFACI

Départements

Mercredi 16 janvier 2013 à 13h20

Isère - Vienne - Le tourisme viennois aura son pavillon

Le pavillon du tourisme sera livré dans deux ans (vue d’architecte)

  • Le pavillon du tourisme sera livré dans deux ans (vue d’architecte) Grande illustration actu

L’office de tourisme de Vienne et du pays viennois disparaîtra prochainement pour laisser la place à un pavillon du tourisme, plus ouvert sur l’extérieur.

Beaucoup plus clair, visible de loin et futuriste. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier le pavillon du tourisme, qui prendra place dans deux ans à l’emplacement de l’actuel office de tourisme, cours Brillier. Ce dernier, qui avait été créé dans les années 1970, sera donc détruit. « Il était ancien et de taille réduite », indique Christian Trouiller, président de ViennAgglo, qui gère la compétence tourisme. Plusieurs sites avaient été étudiés en dehors du Cours Brillier : les places Saint-Louis et de Miremont. Le Cours Brillier a été retenu par rapport notamment à sa position stratégique, pour rediriger les visiteurs vers les sites touristiques. Une annexe pourrait être implantée dans un second plan place Saint-Louis, comme porte d’entrée du patrimoine. Suite à l’appel à projets lancé, une équipe de maîtrise d’oeuvre a été choisie. Le permis de construire sera déposé fi n mars 2013 et la consultation des entreprises sera lancée en juin. Les travaux devraient débuter à l’automne 2013, pour une livraison prévue fi n 2014. En février prochain, la dizaine d’agents du tourisme videra les locaux actuels pour s’installer à deux pas, dans les anciens bureaux du Crédit Mutuel. Ce qui devrait donner le temps à chacun de s’organiser pour la suite. Le coût global de l’opération est estimé à 2,3 M TTC, dont 1,8 M  de travaux. L’un des points forts de ce pavillon du tourisme, qui s’étendra sur environ 500 m2 (contre 200 actuellement) est sans doute la valorisation des produits locaux. Une salle d’exposition est prévue ainsi que des ateliers (cuisine, oenologie), en partenariat avec les restaurateurs et producteurs du territoire. « Ce volet du tourisme va nous permettre de mettre en valeur le patrimoine et le commerce local, assure Pierre Langlais, conseiller communautaire délégué au tourisme. Les gens auront envie de s’arrêter grâce à cette vitrine. »

C.G.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Réagissez

Laissez des commentaires via le formulaire ci-dessous

Réagir à cet article

Abonnement

Papier

Pdf

Sondage

Que pensez-vous du nouveau site du Journal de Bâtiment?

Voir les résultats
Chargement ... Chargement ...